Logo Port de Paimpol

Accueil

Visites de Paimpol
Centre ville
Port
Eglises
Abbaye de Beauport
Chapelle de Lanvignec
Chapelle de Ste Barbe
Chapelle de Kergrist

Visites aux alentours

Evénements

Infos pratiques

Photos de la région

Liens

Me contacter

HTML4 Valide

W3C


La pêche en Islande
Paimpol a un long passé maritime. A partir du XVème siècle, des bateaux étaient armés pour partir à la "grande pêche" au large de Terre-Neuve.

C'est en 1852 que commença la grande pêche. En février, les goélettes étaient armées pour le départ vers l'Islande et Terre-Neuve. On a compté jusqu'à 82 bateaux en 1895. Mais au fil des années le nombre n'a cessé de décroître. En 1905, on comptait 63 goélettes, en 1909, il n'y en avait plus que 35 et en 1936 plus aucune.
On raconte qu'autrefois, il était possible de passer d'un quai à l'autre en sautant du pont d'une goélette à un autre.

Paimpol a payé un lourd tribut pendant ces campagnes. Entre 1852 et 1935, Paimpol a perdu près de 100 bateaux et 2000 marins dans les tempêtes, les brumes et le brouillard au large de l'Islande ou de Terre-Neuve. Les conditions étaient particulièrement rudes dans le froid, l'humidité, le brouillard persistant.
 
Le premier bassin
Avec le nombre croissant de goélettes, c'est en 1878 que fut construit le premier bassin avec les pierres de l'ancien château fort de Bréhat. Actuellement, il abrite le port de pêche et des pontons pour les bateaux de plaisance.
 
Vue sur le port
Le premier bassin au 2ème plan et le deuxième bassin au 1er plan
pris de la grande roue pendant la fête des chants de marins
 
Le deuxième bassin
Avec l'apogée de la pêche en Islande, en 1898 fut décidé la construction d'un deuxième bassin à flot. Il fut achevé en 1902. Maintenant, il est réservé aux bateaux de plaisance.